Commentaires sur "Ashes to Ashes"...

Publié le par Comte V

"Ashes to Ashes " de David Bowie est une chanson à tiroir, tellement riche en sens et en références qu'il me parait opportun de donner quelques explications...

Tout d'abord, on ne peut la comprendre que si on sait qu'il s'agit d'une sorte de suite à un des premiers succès de Bowie "Space Oddity" (belle référence au film de Kubrick "2001, Space Odissey") dans lequel il nous raconte l'histoire du Major Tom, astronaute qui se perd dans l'espace.

Au début de "Ashes to Ashes" donc, le Centre de Contrôle reçoit un message inattendu, après toutes ces années, de l'astronaute perdu. Celui-ci dérive en plein délire dans l'espace, ivre de solitude dans le vide infini. Le refrain le compare à un drogué, passant de l'euphorie et du sentiment de toute-puissance au chagrin et la dépression...

Après ce premier refrain, Bowie nous parle de son combat personnel contre la drogue et finit par se comparer au Major Tom, expérimentant cette fausse euphorie et en même temps un désespoir total. Il se sent comme un astronaute perdu dans l'espace et voudrait lui aussi redescendre parmi les hommes...

A la fin de la chanson, Bowie nous dit qu'il vaut mieux ne jamais se frotter à ces paradis artificiels...

Voila mon interprétation de cette chanson. On peut trouver sur le net toutes sortes d'interprétations différentes, allant d'une apologie contre le nucléaire à une introspection et une remise en cause artistique de Bowie...

Néanmoins, on trouve selon moi beaucoup de références à la drogue dans la deuxième partie, avec "I'll stay clean tonight",  "flash of light" ou encore "little green wheels" qui peut faire référence au LSD...

A chacun de se faire son opinion. Cela reste en tous cas une chanson magique et, pour les "vieux" de ma génération, un clip inoubliable...

 

(retour vers la traduction)

Publié dans Song Facts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

semiustaa 19/01/2016 11:14

merci pour cette traduction, en moi j'avais compris , c'était un peu a couvert , latent. Mais tout est clair, des poupées russes à l'infini c'est un peu perturbant. La dernière impression est quand meme l'échec de ne pouvoir redescendre, l'echec de rester clean. Ca résonne tout particulièrement en moi. qui me "bats" (ou dérive, c'est plus approprié) depuis presque 6 ans contre mes dépendances aux memes produits que ceux qu'on trouvait il y a deja 40 ans. J'ai 26 ans: je n'ai pas connu ces vieilles années, lointaine, et pourtant, elles me semblent bien plus proches et plus vibrantes que la periode actuelle; fade, synthétique, un artifice de mauvais gout. un décollage de pacotille. Bof bof. ce qu'il "nous " reste ? Musique.... Vidéo , archives. quelques Souvenirs...

steeve 30/11/2008 22:59

enlisant les paroles et ecoutant la chanson  ashes to ashes j en ai les larmes aux  yeux   , une connaissance  lointaine  est descede d une overdose   a  36  ans  ,c est  trop court  ,merdse a la drogue.  merci  pour la traduction     je ne sais pas l anglais   . steeve

Muad' Dib 09/11/2006 18:07

Salut Comte, je ne sais pas si je te laisse un commentaire à la traduction ou au commentaire, mais en tout cas, je souhaite te témoigner tout mon respect pour tes traductions et en particulier pour celle-ci.
Plus encore que d'habitude, on ressent vraiment une appropriation du morceau et des paroles, comme le bijoutier de "The Jeveller" qui façonne des mots nouveaux à partir de mots anciens datant maintenant de plusieurs années.
Comme je te l'avais déjà dit, tes commentaires explicatifs sont vraiment judicieux et aussi intéressant que la traduction elle même.
D'ailleurs, je me fais cette réflexion de puis plusieurs jours et  je crois que tu devrais également écrire des chroniques sur les disques qui t'ont marqué, les émotions ressenties à la 1ère écoute d'un morceau ...
C'est vrai également pour en revenir à ton commentaire que la découverte de ce clip fut également pour moi une sorte de choc misical et visuel.
Je crois que je commence, voulant dire plusieurs choses en même temps, à m'égarer moi aussi dans l'espace avec notre ami le Major Tom ...
Je retourne sur terre faire le plein et je reprendrais le chemin de ton univers un peu plus tard ...
5, 4, 3, 2, 1 .....