Sunday Bloody Sunday - Chanson

Publié le par Le Comte V.

Il est impossible de parler de "Sunday Bloody Sunday" sans aborder l'évènement historique dont cette chanson s'inspire.

Le 30 janvier 1972, une manifestation de la Northern Ireland Civil Rights Association, qui défend les droits des catholiques en Irlande du Nord, dégénère. Des barricades dressées par les parachutistes Brittaniques empêchent le cortège de passer dans une rue de Derry. De jeunes catholiques viennent provoquer les militaires, leur jetant des pierres. L'armée tire: 26 manifestants sont abattus, 13 y perdront la vie. Il est établi que 5 victimes reçurent des balles dans le dos alors qu'elles s'enfuyaient pour se protéger, certains furent abattus alors qu'ils étaient à terre, d'autres même alors qu'ils brandissaient un mouchoir blanc ou tenaient leurs bras levés. Il n'y a aucune preuve que le moindre coup de feu soit parti du coté des manifestants.

Cette fusillade marque le véritable début du conflit armé en Irlande du Nord, conflit qui s'était très essentiellement cantonné au terrain politique jusque là. Le massacre du Dimanche Sanglant radicalisa les partis en présence, poussa de nombreux jeunes Irlandais à rejoindre l'IRA et l'INLA, d'autant que la commission d'enquête Widgery déchargea rapidement de toute responsabilité les parachutistes anglais, manipulant à l'évidence les faits. Il est à noter qu'une nouvelle commission d'enquête, nommée en 1998, n'a toujours pas rendu ses conclusions. Depuis 1967, le conflit en Ulster a fait 3500 victimes.

C'est donc dans un contexte très sensible que U2 écrit cette chanson. Quand l'album "War" sort en 1983, l'opinion publique a en tête les attentats contre les horseguards à Londres (11 tués, des dizaines de spectateurs blessés) ou l'attentat dans un pub de Derry qui fait 17 morts, en 1982. Néanmoins, l'émotion de la voix de Bono ne doit pas masquer le fait que si cette chanson est protestataire, U2 ne prend pas parti, le groupe se borne à regretter et à condamner la violence, ce qui est plutôt courageux pour des Dublinois à cette époque. Il se dit d'ailleurs que les paroles originales de The Edge, le guitariste, furent un peu lissées par Bono, pour éviter les représailles éventuelles de l'IRA.

Si cette chanson ne fut pas le plus grand succès de l'album "War" (7eme dans les charts US alors que "New Year's Day" se positionna second), elle n'en reste pas moins une des plus emblèmatiques du groupe, ne serait-ce que par son coté fortement engagé. Ce qui frappe à l'écoute de ce morceau, c'est son caractère intemporel. Rares sont les chansons de cette époque à ne pas avoir aujourd'hui un coté suranné. Sunday Bloody Sunday, avec son thème de guitare simple et lumineux, sa batterie martiale et son refrain en trois accords, donne toujours envie aux jeunes fans de lever le poing, comme l'ont fait leurs parents 25 ans plus tot.

 

 

Sommaire - U2 - Paroles - Traduction - Covers - Bonus

Publié dans Song Facts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bengui 22/03/2016 00:08

Trop tard

maeva 25/09/2012 12:33


Bonjour,


je m'appelle Maeva et je suis étudiante en édition littéraire. Pour valider mon année, il nous est demandé de réaliser un projet de livre dans son intégralité (le livre est fictif mais tout de
même présenté devant un jury d'éditeurs). Le thème que j'ai choisi pour le mien est "Les chansons inspirées par des dates", ça englobe les événements historiques ou faits divers ayant fait
l'actualité. Des exemples : Bloody Sunday de U2 (je ne vous remémore pas la date...), Smoke in the water de deep purple (04/12/71, incendie du casino de Montreux lors d'une prestation de Frank
Zappa), Polly de nirvana (juin 87, une jeune fille de 14 ans est violée et torturée mais parvient à s'échapper), etc. 


Si je vous contacte, c'est parce que je suis à la recherche de mon auteur et que j'aimerais énormément que ce soit vous. Comme c'est un projet fictif, je n'ai que quelques pages à présenter
et voudrais savoir si vous seriez intéressé pour m'aider sur ce projet en m'écrivant quelques petits textes du genre de celui concernant la chanson de U2 de cette page... Ce projet me tient
beaucoup à coeur et si je tiens à ce que soit vous, c'est parce que j'aime votre façon d'écrire et votre intêret pour la musique. Si malheureusement vous ne souhaitiez pas prendre part à ce
projet, pourriez-vous au moins me donner l'autorisation d'utiliser votre nom pour signer les miens ? J'insiste sur le caractère fictif de ce livre et sur le fait que seuls les professeurs et les
membres du jury auront accés au contenu. Merci d'avance pour votre réponse.


Maeva

Muad' Dib 28/02/2007 23:48

Salut Mr Comte, quel bel article riche d'enseignement et quelle chanson ! J'adore particulièrement la version live de l'album Under a blood red sky et Bono, brandissant son drapeau et arpentant la scène, occupe vraiment toute la scène ...
Quoi qu'il soit, il ne faut pas oublier : "I cant believe the news today, I can't close my eyes and make it go away ..."

Le comte v 27/02/2007 19:18

Merci Pascaly :)
Je te conseille vivement le film de Paul Greengrass, très bien fait et réaliste....
Bisous

Pascaly 27/02/2007 10:13

Merci pour ces infos qui font froid dans le dos, même si c'est " connu" il fallait le rapeller ...
Pascaly